La Porta Nigra


La carte de la vallée  
Burg Eltz  
A 10 km d'Hazenport, puis 15 min de marche à pied (ou avec la navette 1 € aller). Au premier virage après le parking (payant), on aura depuis un promontoire une vue plongeante sur le site romantique du château hérissé de tours et clochetons, d'une grue et entouré d'échaffaudages et de bâches plastiques ... On visitera l'intérieur avec un guide.
L'intérieur a conservé un abondant mobilier ancien et un trésor. Il conserve aussi des tableaux parmi lesquels on retiendra La Madone aux raisins de Lucas Cranach. Outre la salle basse et son plafond de bois (15ème s.), on verra aussi la salle des Chevaliers et la cuisine de la fin du Moyen Âge, encore intacte.
Cochem

La ville de Cochem est célèbre pour son château (Reichsburg) érigé sur un site remarquable -lorsque la pluie n'est pas de la partie ! - une butte plantée de vignes et dominant la Moselle. Le château actuel est une reconstruction de l'édifice original, qui fut édifié au XIe siècle. Le château fut détruit à la fin du XVIIe siècle par les soldats français. Au XIXe siècle, on tenta donc de le reconstruire dans l'esprit du XIVe siècle. Ce château se caractérise par ses tourelles surmontées de clochetons.

Et toujours de ravissants villages mosellans souvent dominés par un château .... Zell, Krov, Urzig,......
I
Urzig
Urzig
Urzig
Urzig
Bernkastel-Kues  
C'est la cité de la vigne et du vin (et de l'eau aujourd'hui !). Le vignoble est planté à 95% de Resling. La ville est dominée par le château en ruine de Landshut.
La place du marché en légère pente est entourée de maisons anciennes à colombages, au centre se trouve la fontaine St-Michel du 17ème s.  
Le diaporama sur la vallée de la Moselle
   
La carte de la vallée  
   
Trèves (Trier)  
Trèves est la doyenne des villes allemandes. Ce fut la capitale de l'Empire romain d'Occident au 3ème s. de notre ère.
L'ancienneté de Trèves n'est pas son seul titre de gloire. Elle est surtout connue pour avoir été l'un des sièges du pouvoir impérial romain, l'un des grands centres du christianisme primitif et aussi une ville médiévale dynamique. De ces trois périodes, la ville a su garder de précieuses marques architecturales.
Trèves est une ville établie à cheval sur la Moselle, très près de la frontière avec le Luxembourg et non loin de la France.
La visite débute par le Pont romain (2ème s., arches de 1717), il nous permet d'atteindre la Karl Marx straß et de passer devant la maison natale de Karl Marx, fondateur du socialisme moderne.
La suite de la promenade par Fleischstraß et Korn market avec sa curieuse fontaine, nous conduit au Marché Principal (Hauptmark). C'est l'une des plus belles places anciennes d'Allemagne. Au centre se dresse la croix du Marché (958, restauré au 18ème s.) et une fontaine
de la fin du 16ème s. ornée des figures des vertus théologales.  Du centre de cette place on peut admirer des monuments illustrant 15 siècles de l'histoire de la ville : au Nord la Porta Nigra, à l'Est la cathédrale romane, au Sud l'église gothique St-Gangolf, dont la tour était autrefois occupée par un guetteur, à l'Ouest de jolies maisons à colombages datant de la Renaissance et de l'époque baroque.
La steipe, hôtel de ville médiéval, avec son grand toit en pavillon, se dresse au dessus d'une galerie ouverte. A côté, la maison Rouge, du 17ème s., porte fièrement l'inscription latine "Mil trois cents ans avant Rome, Trèves existait"
Avant d'atteindre la Porta Nigra nous passons devant la Maison des Trois Rois. C'est une maison de style gothique primitif (1230) qui avec ses fenêtres à arcatures rappelle les tours patriciennes de type italien.
La Maison Rouge
La Fontaine
La colonne du Marché
Hôtel de Ville Médiéval
l'église gothique St-Gangolf
Vers la cathédrale
La Fontaine
La Porta Nigra  
C'est le plus grand édifice romain sur le sol allmand. Cette porte monumentale (fin 2ème s.) défendait la partie Nord de la ville. Elle est faite de pierres ajustées les unes aux autres sans mortier et retenues seulement par des crampons en fer. Deux puissantes tours flanquent la partie centrale à double arcade. Comme elle était destinée à un usage militaire , seuls les étages supérieurs sont percés d'arcatures en forme de fenêtres. Ayant franchi les portes extérieures, les assaillants se retrouvaient dans une cour intérieure où ils recevaient des projectiles de toute part.
Au 11ème s. la porte fut transformée en église à deux niveaux dont il reste l'abside romane côté Est. La remise en l'état actuel est due à une initiative de Napoléon (1804)
Retour à la place du marché pour aller visiter la Cathédrale (Dom) et voir à côté l'église gothique Notre-Dame.
Vue du parvis, la cathédrale a l'allure d'une forteresse avec ses six tours. Sa façade massive et sèvère avec ses tours rondes et trapues est un bel exemple d'architecture romane primitive. L'intérieur de l'édifice est essentiellement baroque et contient des retables intéressants. Voir aussi, le magnifique tympan (bas-côté droit).
Du cloître gothique, on jouit d'une belle vue sur la cathédrale.
En quelques pas nous sommes devant la basilique, bâtiment rectangulaire, en brique. C'était à l'origine la salle principale (Aura) de la résidence impériale construite par Constantin vers 310. L'imposant édifice fut plusieurs fois remanié avant de retrouver son aspect initial au 19ème s.. Il a été reconstruit en 1954 et abrite une église protestante.
 
Par Weberbachstraß, nous passons devant la bibliothèque avant d'atteindre les Thermes impériaux terme de notre promenade du jour....  
Ces thermes de l'époque de Constantin comptent parmi les plus importants de l'époque romaine. Il semble pourtant qu'ils n'aient jamais été mis en service. Les thermes comprenaient les murs incurvés aux larges fenêtres à arcatures entourant le caldarium (bains chauds) , le tépidarium (salle tiède). Les thermes comprenaient aussi un frigidarium (bains glacés) ainsi qu'une cour de gymnastique.
Le mur de la bibliothèque
Le diaporama sur Trèves